Contact | Aide et Infos | Plan du Site | Livre d'Or

Retour vers la page principale des Actualités

Le Vanuatu très durement touché par le cyclone Pam

Image satellite du cyclone Pam
Image satellite du cyclone Pam
L'archipel du Vanuatu, situé dans l'océan Pacifique, au Nord-Est de l'Australie, a été très durement touché lors du passage du puissant cyclone nommé Pam.


Localisation de l'archipel du Vanuatu

Ce cyclone est classé catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson allant de 1 à 5. Ce classement signifie que les rafales de vent maximales dépassent les 330 km/h et que le vent moyen est supérieur à 249 km/h.





Une catastrophe naturelle majeure

Le Vanuatu qui se situé malheureusement sur le passe de ce véritable "monstre" vient de connaitre ce qui semble être "l'une des pires catastrophes de l'histoire du Pacifique" selon l'Unicef. Le bilan est encore dur a estimer ce matin en raison de la coupure de la plupart des moyens de communications dans le pays.

"Quinze ou trente minutes de terreur absolue", voici comme Alice Clements, une responsable de l'Unicef, a décrit le passage de Pam sur le Vanuatu.

Des dizaines de victimes potentielles

Les dégâts sont très importants, beaucoup de bâtiments sont détruits et les rues sont envahies de décombres et inondées. D'après l'ONU un premier bilan prend fait de 44 décès dans une seule province du Vanuatu.

Alice Clements, responsable des communications de l'Unicef à déclare à Radio New Zealand : "Nous avons des informations non confirmées sur des victimes sur les îles les plus éloignées, mais nous attendons des confirmations officielles".

En cours de nuit, l'administrateur de la page Facebook Humans of Vanuatu a posté "C'est vraiment très mauvais Le vent hurle sans arrêt Toute personne qui n'est pas à l'abri à l'heure actuelle est en danger de mort".

Des scènes terrifiantes ...

«Ce matin, c'est un spectacle de dévastation totale ici», a déclaré Tom Skirrow, de l'organisation humanitaire Save The Children, parlant depuis la capitale du Vanuatu, Port Vila. «Les maisons sont détruites, les arbres sont au sol, les rues sont bloquées et les gens errent dans les rues à la recherche de secours», a-t-il dit. «Les communications sont interrompues dans la plus grande partie du pays, et l'étendue complète des destructions ne sera probablement pas connue avant plusieurs jours» a souligné Tom Skirrow. Cette situation va constituer un défi majeur pour les organisations humanitaires, a-t-il dit.



Chloe Morrison, une travailleuse humanitaire qui se trouvait elle aussi à Port Vila, a raconté qu'elle avait passé la nuit dans un abri, terrifiée. «Il y a des informations de nos collègues faisant état de villages entiers complètement emportés pendant la nuit», a-t-elle déclaré à l'agence de presse australienne AAP. «Les maisons locales et les cabanes de branchages ont dû être réduites en confettis».

Selon Alice Clements d'Unicef, la puissance du cyclone a été bien plus importante que ce qui avait été annoncé. «J'ai vu les portes coulissantes de mon hôtel de trois étages être entièrement soufflées, c'était terrifiant», a-t-elle dit.


Le cyclone Pam dévaste l'archipel de Vanuatu par leparisien


Des pays épargnés au dernier moment grâce à un changement brutal de direction



Le Vanuatu a été durement touché par le cyclone car il a traversé la principal île de l'archipel, qui est peuplée par plus de 65 000 personnes, ainsi qu'un groupe d'îles situées plus au sud qui comptabilisent 33 000 habitants. L'organisme national de météorologie australien (Bureau of Meteorology), qui suit attentivement le cyclone, à indiqué que la majeure partie du Vanuatu a été affectée.

Or le cyclone a changé de direction subitement, ce qui l'a emmené plus près de Port Vila, capitale du Vanuatu, ce qui a entraîné les coupures d'électricité et des moyens de communication pour la quasi-totalité du pays.

En images le Vanuatu dévasté par le cyclone Pam


























Source de l'actualité : Rédigé par David Ibanez
2766 personne(s) ont lu cet article |
| | |