Contact | Aide et Infos | Plan du Site | Livre d'Or

Retour vers la page principale des Actualités

Tempête Amélie : 8 départements en vigilance orange

Météo France a placé 8 départements de la façade atlantique en vigilance orange pour vent violent :
  • Charente (16)
  • Charente-Maritime (17)
  • Gironde (33)
  • Landes (40)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Deux-Sèvres (79)
  • Vendée (85)
  • Vienne (86)

Tempête Amélie : 8 départements en vigilance orange
Carte de vigilance émise le 02/11/2019 à 10h00 - Météo France



Qualification du phénomène :

Première tempête de la saison hivernale, nécessitant une vigilance particulière.

Faits nouveaux :

Extension de la vigilances aux Landes, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres, Vienne, Charente.

Situation actuelle :

La dépression liée à la tempête "Amélie" se situe ce matin à 6h à un peu moins de 800 km de l'Irlande, vers 985 hPa, se creusant progressivement.

Evolution prévue :

La tempête "Amélie" circule vers le proche Atlantique aujourd'hui en se creusant nettement ; elle devrait toucher le littoral Atlantique en seconde partie de nuit de samedi à dimanche, s'accompagnant de vents forts à très forts.
D'abord de secteur sud-ouest, ils se renforcent en milieu de nuit, atteignant en rafales 110 à 120 km/h dès 2-3h du matin du bassin d'Arcachon vers les îles Charentaises (localement 130 km/h).
S'engouffrant dans l'intérieur des départements de la Charente-Maritime et de la Gironde puis sur le Poitou Charente, elles sont encore comprises entre 90 et 100 km/h, jusqu'à 110 km/h ponctuellement.
Le vent bascule ensuite au secteur nord-ouest, s'accompagnant de puissants grains orageux pouvant encore provoquer des rafales jusque vers 120/130 km/h dans les zones côtières de la Charente et de la Gironde, voire très localement et temporairement 140 km/h (îles charentaises, pointe du Médoc).
Plus au sud, les rafales côtières sont se l'ordre de 100 à 110 km/h sur les Landes et les Pyrénées Atlantiques (localement 120 km/h).
Dans les terres, les rafales atteignent encore les 90 à 100 km/h.
Atténuation en fin de matinée de dimanche.
Une vigilance vagues-submersion est également déclenchée pour le littoral aquitain et charentais : les vents génèrent de très fortes vagues et une forte surélévation du niveau de la mer.
Le long du littoral, les forts déferlements de ces vagues risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables. L'intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer (7/8h dimanche matin, coefficient 51).
A noter que le bassin d'Arcachon risque d'être concerné par des fortes vagues et une surcote importante (de plus de 50 cm). Le flux de sud-ouest soutenu va retarder la baisse du niveau d'eau.

Conséquences possibles

Vent/Orange

* Des coupures d'électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes.
* Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées.
* Des branches d'arbre risquent de se rompre. Les véhicules peuvent être déportés.
* La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière.
* [Le fonctionnement des infrastructures des stations de ski est perturbé.]
* Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d'électricité et de téléphone.

Conseils de comportement

Vent/Orange

* Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
* Ne vous promenez pas en forêt [et sur le littoral].
* En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d'objets divers.
* N'intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
* Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être endommagés.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments.


Restez informés sur l'évolution de la situation météorologique : http://vigilance.meteofrance.com/#



Source de l'actualité : David IBANEZ - Association Coté Météo
204 personne(s) ont lu cet article |
| | |