Contact | Aide et Infos | Plan du Site | Livre d'Or

Retour vers la page principale des Actualités

Enfin la pluie est tombée dans le Sud-Est

Cumuls de pluie radar (plages de couleur, seuillé à 10 mm) et en station (seuil à 80 mm) entre lundi 22 avril à 6 h UTC et vendredi 26 à 6 h UTC. © Météo-France.
Cumuls de pluie radar (plages de couleur, seuillé à 10 mm) et en station (seuil à 80 mm) entre lundi 22 avril à 6 h UTC et vendredi 26 à 6 h UTC. © Météo-France.
À la faveur d'un temps très perturbé sur le bassin méditerranéen depuis le début de semaine, les pluies ont été régulières et assez généralisées sur le quart Sud-Est du pays. Elles ont été à l'origine de cumuls de pluie significatifs, notamment sur les Cévennes où la lame d'eau dépasse localement les 200 mm sur l'épisode.

En intégrant la séquence pluvieuse du début du mois, les cumuls de pluie pour le mois d'avril en cours dépassent souvent largement les normales mensuelles et dépassent même régulièrement ceux relevés à l'issue des trois premiers mois de l'année, marqués par un déficit de pluie prononcé. En conséquence, on note - à quelques exceptions près-, une amélioration de l'état de sécheresse des sols superficiels.

Passages pluvieux parfois intenses

En lien avec la circulation d'une première dépression en Méditerranée occidentale puis l'arrivée d'un nouvel axe dépressionnaire par l'Atlantique, les passages pluvieux et parfois orageux se sont succédé sur le quart sud-est du pays depuis la fin du week-end de Pâques mais avec une répartition spatiale assez hétérogène.

Des cumuls significatifs de pluie sont observés sur les Alpes-Maritimes, compris entre 70 et 120 mm sur une grande partie sud du département, dont la bordure littorale (84 mm à Menton), et avoisinant localement les 150 mm dans l'intérieur*.

Les cumuls de pluie sont également importants du nord du Gard à l'ouest de la Drôme en passant par l'Ardèche (50 à 80 mm), avec des cumuls traditionnellement plus élevés encore sur les Cévennes où l'on relève régulièrement plus de 150 mm, et localement 200 à 250 mm.

Plus d'eau en avril que lors des trois premiers mois de l'année

Les cumuls de pluie pour le mois d'avril sont souvent déjà supérieurs à la normale sur une grande partie des départements sans tenir compte des pluies de ce vendredi 26 et alors que les jours qui suivent s'annoncent secs.

Enfin la pluie est tombée dans le Sud-Est



Cumuls mensuels de précipitations pour le mois d'avril. © Météo-France.
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)



Certaines zones ont même été copieusement arrosées : l'extrême sud-est (de l'est des Bouches-du-Rhône au Var, aux Alpes-Maritimes et aux Hautes-Alpes) avec souvent plus de 50 % d'excédent, et très localement plus de deux fois la normale comme à Menton avec 213 mm (1,7 fois la normale) ; la plaine du Roussillon (104 mm à Perpignan soit +78 % d'excédent) ou encore les Cévennes et ses contreforts.



Ce mois d'avril contraste donc nettement avec la longue période de sécheresse pluviométrique du début d'année, tant est si bien qu'à de rares exceptions près, il y a plu déjà davantage en avril que lors des trois premiers mois de l'année. En reprenant l'exemple de Perpignan, on compte cinq fois plus d'eau tombée du ciel en avril que de janvier à mars. La comparaison des cumuls de pluie pour Toulon ou Marseille illustrent également parfaitement ce propos**.

Amélioration de l'état de sécheresse des sols superficiels

Conséquence directe du retour des pluies au cours du mois, l'état de sécheresse des sols est en voie d'amélioration après une période de sécheresse exceptionnelle, ayant trouvé son paroxysme lors de la dernière décade de mars.

Enfin la pluie est tombée dans le Sud-EstEnfin la pluie est tombée dans le Sud-EstEnfin la pluie est tombée dans le Sud-Est



Évolution de l'indice d'humidité des sols superficiels sur la zone Sud-Est entre le 1er avril (1religne à gauche), le 15 avril (1re ligne à droite) et le 25 avril (2e ligne). © Météo-France. (Cliquer sur les images pour les agrandir).



Mais la sécheresse ne recule pas partout

Toutefois, les indices d'humidité des sols restent majoritairement sous les normales (souvent de 10 à 30 %) hormis sur les zones les plus arrosées ces derniers jours, à savoir les Alpes-Maritimes, les Cévennes et le long du littoral de la Côte Vermeille. Deux zones sont restées à l'écart des pluies durant le mois d'avril : l'intérieur du département de l'Aude (et dans une moindre mesure la région de Béziers dans l'Hérault) ainsi que la façade orientale de la Corse. Elles restent donc à un stade préoccupant de sécheresse des sols, alors que peu de pluie est envisagée au cours des sept prochains jours.

* Cumuls de pluie les plus significatifs en 96 heures entre lundi 6 h UTC et vendredi 6 h UTC :

  • Villefort (Lozère, 620 m d'altitude) : 238 mm ;
  • Sablières (Ardèche, 540 m) : 219 mm ;
  • Genolhac (Gard, 519 m) : 170 mm ;
  • Sospel (Alpes-Maritimes, 843 m) : 141 mm ;
  • Peille (Alpes-Maritimes, 1 106 m) : 115 mm ;
  • Les Vans (Ardèche, 141 m) : 111 mm.  

** Comparaison des cumuls de pluie mensuels et sur la période janvier- mars pour certaines stations de référence (arrondis au mm, anomalie entre parenthèses)  :

STATION 22-25 avril Avril Janvier à mars
NICE 63 120 (+88 %)*** 94 (-38 %)
MENTON 84 213 (+172 %) 127 (-20 %)
MENDE 53 86 (0 %) 96 (-39 %)
MARSEILLE-MARIGNANE 10 57 (+6 %) 15 (-86 %)
TOULON 14 66 (+7 %) 23 (-85 %)
CARPENTRAS 22 57 (-10 %) 96 (-18 %)
AVIGNON 32 67 (+8 %) 63 (-50 %)
NÎMES 33 59 (-10 %) 45 (-70 %)
MONTELIMAR 58 103 (+27 %) 89 (-43 %)
MONTPELLIER 16 42 (-25 %) 36 (-75 %)
NARBONNE 20 48 (-17 %) 30 (-83 %)
PERPIGNAN 62 104 (+78 %) 19 (-88 %)
BASTIA 34 63 (-17 %) 100 (-65 %)
AJACCIO 10 90 (+65 %) 92 (-39 %)
SOLENZARA 10 16 (-80 %) 37 (-81 %)


*** Les anomalies pour le mois d'avril en cours sont exprimées par rapport à la normale mensuelle (non partielle).


Source de l'actualité : Météo-France
341 personne(s) ont lu cet article |
| | |